Il s’agit d’un repas dans pour lequel on s’accorde un écart de conduite dans notre alimentation. Aujourd’hui, le concept de Cheat Meal possède des avantages qui peuvent vous aider et de nombreux coachs sportifs mettent en avant ses bienfaits lorsqu’on a un régime alimentaire contrôlé. Mais de quoi s’agit-il ? Est-ce vraiment une bonne chose ?

 

Au niveau du corps :

 

Le corps humain se rend compte rapidement des déficits caloriques lorsqu’on lui impose un régime alimentaire. Ces régimes (Hypocalorique ou diet pour une perte de la masse graisseuse) ont des conséquences sur notre corps. Ils réduisent la sécrétion de certaines hormones comme la leptine qui contrôle la régulation de l’appétit et de la motivation notamment et font baisser votre glycogène. Ces baisses et en particulier celle du glycogène qui est un carburant d’énergie peut vous amener à une sensation de fatigue physique et mentale et diminue votre performance lors de vos entrainements. Votre métabolisme ralenti. Lorsqu’on s’autorise un Cheat Meal, on réapprovisionne le corps en glucides et en lipides ce qui va permettre de rééquilibrer les choses. Votre métabolisme va se relancer et vous allez disposer de davantage d’énergie pour pouvoir à nouveau brûler efficacement des calories en s’entrainant.
Attention, vous devez tout de même prêter attention à garder une balance positive. Autorisez-vous un à deux Cheat Meal maximum par semaine et préférez deux Cheat Meals raisonnables espacés dans la semaine plutôt qu’une journée entière d’excès à outrance.

 

Il motive !

 

Le Cheat Meal peut également être un levier de motivation ! D’un point de vue psychologique, il permet au sportif de se récompenser d’une dure semaine de contrôle alimentaire drastique. En s’autorisant un Cheat Meal, on triche le temps d’un instant une fois dans la semaine et on se relâche. Cela permet de ne pas craquer définitivement et de garder un contrôle le reste du temps tout en sachant profiter. De plus, d’un point de vue social, sorties entre amis et soirées ne riment pas souvent avec plat équilibré. En s’accordant un écart dans ce genre de situations vous évitez le sentiment d’isolement et vous ne vous coupez pas du monde tout en arrivant à vos objectifs. Une fois rentré chez vous, la satisfaction d’avoir profité d’un écart vous permet de vous refixer sur vos objectifs quotidiens.
Cependant, attention à ne pas faire des Cheat Meal trop fréquemment et à ne pas l’utiliser pour justifier tous vos excès et manques de contrôle. Soyez honnête avec vous-même. Trouvez le bon équilibre et la bonne fréquence de ce type de repas qui vous permet de vous soulager tout en continuant de perde du poids ou d’arriver à vos objectifs sportifs.

 

Quelques exemples de Cheat Meal et leurs calories, pour vous situer…

 

  • Menu Kebab : Kebab 800 à 900 (pain 400, viande 300, sauce 100) + frites (400) + boisson (100) = 1350 kcal
  • Menu big Mac : Big Mac (510) + Frite Moyenne (340) + boisson Moyenne (170) = 1020 kcal
  • Maxi besto of big max : big mac (510) + Grande Frite (475) + Grande boisson (210) = 1195 kcal
  • Menu restaurant japonais : 6 sushi saumon (300) + 6 maki california (250) + un bol de riz (120) + soupe miso (40) + sauce soja (100) + soda (100) = 910 kcal
  • Subway Menu poulet Tikka : pain viande légumes (600) + Sauce sandwich (50) + Grande boisson (210) + Cookie (220) = 1080 kcal

 

Bien sûr, il s’agit de généralités en moyenne pour un menu type. Le nombre de calories peut varier selon votre recette, votre menu, votre sauce ou encore votre boisson… En plus de cela, il est important de prendre en compte les bienfaits nutritionnels des aliments au-delà du simple nombre de calories. D’une manière générale, préférez les restaurants et les enseignes dont l’alimentation est la plus saine et bénéfique à votre santé. Votre corps vous en remerciera.