L’obésité est devenue un véritable fléau. Considérée comme une maladie depuis 1997, elle est devenue une des grandes maladies de notre siècle. Il ne s’agit pas de s’alarmer une fois que le mal est fait. Il faut faire attention dès le plus jeune âge. L’obésité infantile doit être un combat de notre société. Tout d’abord pour les risques sur la santé que ça engendre mais aussi parce que cela créé de vrais traumatismes psychologiques pour nos enfants. L’obésité est responsable de moqueries, d’exclusion, d’isolement, de dépression, d’anxiété, de manque d’estime de soi….

 

Quelques chiffres

 

En Europe, un tiers d’enfants entre 6 et 9 ans sont en surpoids. En France, un enfant sur cinq soit 1,7 millions sont en surpoids et 3,5 % soit 450000 en obésité.

 

Bien manger et faire de l’activité physique pour bien grandir

 

Aujourd’hui nos enfants sont très vite « responsables » ou du moins ils savent très rapidement ce qu’ils veulent ou pas. Il est donc indispensable de leur montrer comment bien manger et que l’activité physique est essentielle pour être en bonne santé. C’est notre rôle de parents de les responsabiliser sur les bonnes choses à faire pour préserver leur santé et leur bien-être. Notre devoir est de leur montrer le chemin, de les guider et non de les laisser foncer droit dans la mauvaise direction.

Un enfant du 21ème siècle sera majoritairement attiré par les hamburgers, les frites, les fast food, les sodas, les sucreries. Il préférera rester devant la télé et jouer à la console. On peut faire tout ça mais juste de temps en temps. On peut éduquer nos enfants autrement. Il y a tellement de bonnes choses saines à manger et faire du sport avec ses copains, s’amuser, rire en jouant au ballon c’est tellement génial. Cela permet de se dépenser, de s’amuser mais aussi de mieux dormir donc de bien grandir.

 

Un nouveau combat : l’obésité infantile

 

Il est extrêmement rare que l’obésité infantile soit d’origine génétique ou médicale. Cela ne concerne que 2% des cas. Elle est due au manque d’exercices (trop de temps derrière l’écran), à une alimentation inadaptée et aux mauvaises habitudes familiales.
L’obésité présente de nombreux risques pour la santé. Comme pour un adulte, un enfant obèse développera plus facilement du diabète, des maladies cardiovasculaires, des douleurs articulaires, de l’arthrose, des dépressions…
Il est important de savoir que si l’obésité infantile n’est pas prise en charge avant l’âge de 8 ans, ce dernier aura 75% de « chance » d’être obèse à l’âge adulte.

 

Comment le mesurer ?

 

Pour un enfant on ne se sert pas de l’IMC (indice de masse corporelle) pour dépister l’obésité mais on calcule le percentile. Il s’agit de la position d’un enfant par rapport aux autres du même âge et du même sexe. Il est suivi dans le carnet de santé de l’enfant. Lors des visites chez le pédiatre, l’enfant est pesé et la courbe de poids est alors révélatrice.

 

La responsabilité de tous

 

Nos enfants sont notre avenir, c’est de notre responsabilité d’adulte de les faire grandir dans les meilleures conditions possibles, en bonne santé et bien dans leur peau. Alors préservons-les en leur apprenant les bons gestes. Dire « non » à un enfant n’est pas un drame, ça peut même lui rendre service. Comme pour nous adulte, il faut savoir profiter des plaisirs de la vie sans jamais abuser…
 
Chez UrbanLMfit, nous proposons des programmes sportifs dès le plus jeune age !